Quand votre vie de couple a évolué, vous avez enfin souhaité enfanter. Après de nombreuses tentatives, vous n’étiez pas pourtant arrivé à avoir d’enfant. Du coup, vous vous demandez si vous serez encore heureux dans votre relation. Rassurez-vous, vous pouvez encore vivre plein de moments de bonheur avec votre partenaire.

La douleur de vivre sans enfant

Vous viviez tout simplement votre amour, comme n’importe quel nouveau couple. Quoi de plus épanouissant que de savourer la vie à deux en toute liberté ! Vous avez avalé des kilomètres, vu des pays, nagé dans tellement d’eaux, côtoyé beaucoup de populations. C’est cela la jeunesse !

Mais le temps est passé, les ans ont défilé et un jour, l’envie d’être mère ou le désir d’être père a pointé. Vous êtes arrivés à un moment de votre vie où vous voulez vous poser et fonder une famille.

Ayant pris votre décision, vous avez fait ce qu’il faut pour avoir un enfant mais rien n’arrivait. Vous avez recommencé, encore et encore. Vous n’avez pas de problème de santé particulier, donc, pas d’obstacle à ce que vous puissiez enfanter. Cela dit, toutes vos tentatives aboutissent à un échec. Les analyses médicales ont confirmé votre pire crainte. Vous ne pouvez pas avoir d’enfant, le problème vient de vous ou de votre conjoint.

Peu importe de qui vient l’impossibilité d’avoir un enfant, le résultat est le même. Hélas, vous ne bercerez jamais cet enfant tant attendu dans vos bras. Ces accessoires de puériculture que vous avez déjà achetés ne serviront jamais, cette chambre d’enfant déjà aménagée restera vide. Aucun enfant ne vous appellera jamais papa ou maman. Vous êtes tous les deux épuisés sur tous les plans. Tous ces traitements, toutes ces hormones, ces régimes successifs, avec zéro résultat. Le stress, l’angoisse, les larmes, les nuits sans sommeil, vous avez eu droit à la totale.

Pouvez-vous être heureux même sans enfant ?

Bien souvent, vous vous demandez si le bonheur reviendra un jour dans votre foyer. Vous avez tellement espéré cet enfant, son rire qui remplira la maison. Vous n’arrivez à penser à rien d’autre qu’à cet enfant que vous ne concevrez jamais. Impossible de vous arracher ne serait-ce qu’un sourire, vos journées sont grises, tristes.

Voici quelques conseils pour vous aider à revivre et à tourner la page. Les autres peuvent ne pas comprendre que vous faites le ” deuil ” de cet enfant que vous n’aurez jamais. Inutile de leur expliquer votre état, donnez-vous le temps de vous sentir mieux, cela peut prendre plusieurs années. Soyez patients l’un envers l’autre, ne vous culpabilisez pas mutuellement, cela ne ferait qu’ajouter un poids de plus à votre douleur.

Évitez aussi de dire à l’autre constamment que c’est de sa faute, cela ne résoudrait rien. Au contraire, cela vous plongera encore plus dans la tourmente. Restez unis, vous avez plus que jamais besoin l’un de l’autre, réconfortez-vous plutôt.
Puis, dites-vous bien que ce n’est pas anormal de vivre sans enfant. Beaucoup de couples sont dans cette situation, pour une raison ou une autre. Avec le temps, vous serez plus à l’aise avec l’idée de vivre en couple sans jamais avoir d’enfant. Lisez des récits de couples qui vivent sans jamais être parents. Si cela peut vous soulager, couchez par écrit votre propre histoire, c’est parfois libérateur.

Au besoin, recherchez l’aide d’un thérapeute professionnel. Appuyez-vous sur des membres de votre famille ou sur vos amis de confiance. Dès que vous le pouvez, acceptez les invitations, les sorties. Fixez-vous de nouveaux objectifs ensemble, formez des projets, peut-être partir en vacances. Soyez convaincus que vous pouvez être heureux malgré la stérilité et même sans enfant.
Vous trouverez également sur internet des articles qui fourniront les ingrédients d’une relation durable. En effet, il n’y a pas que le fait d’avoir des enfants ensemble qui permettent à deux partenaires d’être unis pour la vie. Bien sûr, vos enfants seront la preuve de la fructification de votre amour, surtout sur le plan physique. Vous pouvez tout à fait engendrer des projets ensemble, cultiver vos passions pour vous redécouvrir. Vous pouvez même penser à l’adoption. En tout cas, vous pouvez vous estimer heureux de former une famille avec votre partenaire.

Source image : pixabay